Buy Vardenafil LevitraReal CialisViagra Tabs
Accueil
Journée de la mangue le 17/11/09 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mardi, 18 Janvier 2011 14:23

Le jeudi 17 décembre 2009, le Programme Compétitivité et Diversification Agricole (PCDA) a organisé la Journée de la Mangue au Mali en collaboration avec l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali, le Projet Initiative Intégrée pour la Croissance Economique au Mali (IICEM) et Helvetas, au Centre International de Conférence de Bamako.

Cette journée a vu la participation des organisations des producteurs, des projets/programmes, des services techniques et autres intervenants de la filière mangue.
Elle avait pour objectifs de :

  1. faire le bilan de la campagne mangue 2009 ;
  2. discuter des contraintes majeures rencontrées au cours de la campagne ;
  3. proposer des recommandations pour assurer un bon déroulement de la campagne 2010 en vue d’améliorer la compétitivité de la filière mangue.


La cérémonie d’ouverture de la Journée a été marquée par deux interventions : l’allocution de bienvenue du 1er Vice-président de l’APCAM, M. Mahamoud Ag Hatabo et le discours d’ouverture du Chef de Cabinet du Ministère de l’Agriculture, M. Cheick Sidi Diaby.

Le récapitulatif des statistiques font ressortir une situation du volume commercialisé et du chiffre d’affaire en 2009 comme suit :

Quantités exportées :

Destinations Quantités (tonnes)
Europe/hors UE Bateau 2 869
Avion 941
Afrique de l’Ouest 5 887
Total export 9 697
National 4 022
Total général 13 719

Chiffre d’affaire :

Destinations Montant (F CFA)
Europe/hors UE Bateau 1 645 755 943
Avion 1 224 332 200
Afrique de l’Ouest 1 030 261 750
National 301 650 000
Total général 4 201 999 893
Sources : PCDA, Séné kunafoliblon et Projet Cadre Intégré

La Journée de la Mangue a été l’occasion pour les organisateurs d’effectuer une série de communications sur :

  1. La mangue du Mali sur les marchés européens, par M. Seyni Fofana, Spécialiste du secteur privé et de la commercialisation des filières (Unité de Coordination du PCDA). Il a porté sur le positionnement de la mangue du Mali sur les marchés Européens, les principaux défauts constatés à l’arrivage, les évolutions de prix selon les variétés et les perspectives.
  2. Le problème de la mouche des fruits, par M. Oumar Diarra de l’IER et a porté essentiellement sur les principales espèces de mouche des fruits, les plantes hôtes sauvages et cultivées, les dégâts, les méthodes de lutte et les activités réalisées au Mali.
  3. L'accès aux produits phytosanitaires homologués, par Dr. Amadou Diarra, Secrétaire permanent du Comité Sahélien des Pesticides. Il a porté sur les exigences requises pour l’homologation, les pesticides autorisés sur le manguier à savoir Pychlorex 400, Actar 25 WG et Success appat 0.24CB ainsi que des propositions d’activités pour faciliter leur accès par les utilisateurs.
  4. La mangue transformée : Opportunités et défis, par M. Mamadou Soufountera, Spécialiste de la transformation PCDA. Il a essentiellement porté sur les contraintes liées à la chaîne d’approvisionnement de la mangue séchée dans les différents maillons (production, commercialisation, etc.), les défis et les opportunités.


Les difficultés majeures observées durant la campagne 2009 sont :

  1. Le défaut de livraison de la chaîne de conditionnement au Plaza, pour dépôt de bilan de la société CAUSTIER, obligeant la station à utiliser prioritairement le traitement manuel des mangues.
  2. Le démarrage tardif de la campagne sur une période de 3 semaines par comparaison à la précédente.
  3. L’insuffisance de mangue de qualité exportable due aux problèmes phytosanitaires (telle la mouche des fruits et l’anthracnose) ainsi que le taux élevé de rejet en début de campagne à cause de la faible performance des équipes de récolte.
  4. La fluidité du transport a été perturbée en début de campagne avec des contrôles supplémentaires des expéditions entre Bamako et Sikasso.


Les principales recommandations de la Journée de la mangue sont :

  1. Faire une meilleure valorisation des variétés non exportées (Amélie et autres) et des écarts de tri dans les stations ;
  2. Réduire le taux de pourcentage des écarts de tri dans les stations (taux de 30% constaté au cours de cette campagne) ;
  3. Renforcer la synergie entre les Projets et Programmes en vue de prendre en charge certaines activités compte tenu de leurs coûts élevés notamment le renouvellement des certificats, l’acquisition des intrants, etc. ;
  4. Accélérer le processus de mise en place de la veille commerciale ;
  5. Accélérer le processus de mise en place de l’interprofession sur la filière mangue ;
  6. Accélérer le processus de mise en place de l’infrastructure de froid à Sikasso ;
  7. Renforcer le dispositif de lutte contre la mouche des fruits et l’anthracnose ;
  8. Intégrer les autres initiatives relatives à l’évaluation du potentiel de production (cas de Helvetas) ;
  9. Mettre en place un comité de suivi en début de la campagne prochaine pour la mise en œuvre des recommandations.

Séance d’épluchage par les responsables de la PME Wassulu Kanu à Yanfolila (Photo Helvetas)

Mise à jour le Jeudi, 20 Janvier 2011 06:11